AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'heure des explications ? | Edward

Aller en bas 
AuteurMessage
Isabella M. Swan
l STUPID LAMB l
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 25
» Localisation : A Forks, dans ma chambre ou au lycée.
» Emploi/loisirs : Lycéenne
» Race : Humaine, pourquoi ?
Date d'inscription : 09/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Pensif
Ma pensée du moment:

MessageSujet: L'heure des explications ? | Edward   Mer 18 Fév - 13:39

A présent, Bella n'avait plus peur d'aller en cours de physique. La première fois avait été éprouvante, et elle avait cru ne jamais pouvoir y retourner. Déjà qu'un jour de cours au lycée de Forks était un vrai défi, elle devait en plus affronter le regard haineux d'Edward Cullen. Alors qu'elle marchait dans le couloir, elle poussa un demi-soupir. Non, le regard d'Edward n'était pas haineux, il était pire que cela. Elle n'aurait pas su expliquer exactement, mais elle avait l'impression qu'il voulait la dévorer tout cru. Et pourtant, Bella n'avait pas peur de lui, elle était simplement intriguée et en colère. Jamais encore elle n'avait provoqué ce genre de réaction chez quelqu'un. Bien sûr, elle n'était pas des plus sociables et parfois, les gens la fuyaient. Mais cela ne justifiait pas une telle haine !
Peut être qu'elle se faisait des idées, peut être que Edward ne la détestait pas. Elle était tellement subjuguée par sa beauté et celle de sa famille, qu'elle n'arrivait plus à voir clair. Peut être qu'elle était simplement vexée qu'il ne s'intéresse pas à elle, alors que Mike Newton la suivait partout comme un petit chien. Non, c'était ridicule, elle se fichait totalement qu'il ne la regarde pas. Le problème, c'était justement qu'il la regardait trop. Elle aurait tout donné pour savoir ce que le mystérieux jeune homme pensait d'elle. D'habitude, elle ne s'intéressait pas aux autres, elle se moquait bien de ce qu'ils pouvaient d'elle. C'était à chaque fois la même chose de toute façon : transparente, timide, secrète, effacée. Mais ici, à Forks, elle avait réussi à intégrer une bande d'amis en quelques jours, comme si elle était la fille la plus populaire de la ville. Elle aurait largement préféré passer inaperçue, se fondre dans la masse tranquillement et ne jamais croiser le regard d'Edward Cullen. A présent, elle était comme envoûtée. Prise d'un excès de courage, elle rentra dans la salle de cours d'un pas ferme et s'avança dans l'allée jusqu'à sa paillasse, sans un regard pour celui qui l'occupait déjà. Aujourd'hui, elle allait parler à Edward, elle allait lui demander ce qui se passait, pourquoi il était aussi froid et distant, pourquoi il avait voulu changer de cours à cause d'elle.
Comme un automate, elle s'assit à sa place. Sans un mot, elle sortit ses affaires. Elle sentait le regard du jeune homme la transpercer de part en part, elle n'avait même pas besoin de le regarder pour le sentir. C'était encore pire qu'une torture, car elle ne pouvait pas le regarder dans les yeux, au risquer de passer pour une idiote.

    "Bella ! Bella ! Par ici !"

Elle se retourna vivement lorsqu'elle entendit son prénom. C'était Mike, assis au fond de la classe. Il était seul à sa paillasse, et il lui faisait signe de venir le rejoindre. Elle fit la moue, un peu gênée. Bien sûr, elle se sentait horriblement mal à l'aise face à son voisin et elle aurait tout donné pour se transformer en minuscule souris et disparaître dans un trou mais... elle ne pouvait pas partir, c'était au dessus de ses forces. A sa droite, Edward se mit à bouger, il sortait un microscope. Aujourd'hui était le jour des travail pratique à deux, ce qui signifiait qu'elle allait devoir parler à Edward. Bon, ce ne serait que sur les transformations cellulaires, mais c'était un bon début, non ?

    "Monsieur Newton, vous avez quelque chose à communiquer à la classe ? Et vous mademoiselle Swan, mon cours ne vous intéresse pas ?"

La jeune fille sursauta et se remit droite sur sa chaise, en essayant de ne pas entendre le soupir exaspéré et déçu de son chevalier servant. Posant ses mains sur la table dure et froide, elle copia le nom de la leçon et les quelques définitions, tandis qu'à côté d'elle, son voisin restait de marbre. Elle sentit sa détermination se dégonfler comme un ballon crevé. Ce n'était pas encore aujourd'hui qu'elle allait adresser la parole au magnifique Edward Cullen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
» Localisation : Forks
» Emploi/loisirs : Lycéen à jamais
» Race : Vampire Végétarien
Date d'inscription : 09/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Calme
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: L'heure des explications ? | Edward   Mer 18 Fév - 19:04

    Edward Cullen avait passé un long séjour à chasser avec sa famille. En effet, le « jeune » vampire s’offrait parfois quelques parties de chasse loin de Forks. Le séjour fut plaisant pour Edward qui assouvissait enfin sa faim de sang. En effet, ces derniers jours, avaient été difficiles pour lui car il avait fait la rencontre d’une prénommée Isabella Swan, et cette dernière dégageait une odeur très attirante, envoûtante pour Edward qui du résister avec fore afin de ne pas se laissé tenter au plaisir du sang humain. Quoiqu’il en soit, son voyage prêt de l’Alaska lui permis de retrouver ses forces et de changer un peu ses idées ; néanmoins, au plus profond de lui-même, il ne pouvait s’empêcher de penser à Bella, à se demander si tout allait bien pour elle. Allez savoir pourquoi ? Edward l’ignorait mais il devait avouer que cette nouvelle élève l’intriguait et était loin de ressemblée aux autres.
    Profitant malgré tout du temps sec et couvert que lui offrait l’Alaska, il traqua de nombreux ours, un de ses plats préférés- avec son « frère » Emmet et calma ainsi sa soif.

    Mais comme pour toute chose, il y avait une fin et la famille Cullen dû revenir pour Forks après leur semaine de « congé ». Rassasié, Edward était de nouveau prêt pour « affronter » tous ses humains sans même avoir l’arrière pensée de les mordre .Et oui, on était vampire « végétarien » ou on l’était pas hein ?^^.
    Edward passa la nuit dans la demeure des Cullen et se contenta de penser. En effet, il ne fallait pas oublier que nos cher vampires de dormaient pas !
    Le lendemain matin, la pluie tombait sur Forks, un temps idéal selon Edward. Le temps était sec et froid et la neige n’allait certainement pas tarder à arriver.
    Prenant le volant de sa Volvo, il conduisit Emmet, Rosalie, jasper et Alice au lycée de Forks.
    Une fois garé sur le parking, Edward sentit tous les regards alentours se poser sur eux ; Décidément, le fait de passer inaperçu était tout bonnement impossible pour la famille Cullen. Néanmoins, ils se dirigèrent tous les cinq à l’intérieur du lycée, avec beaucoup de grâce.

    Edward était plutôt de bonne humeur aujourd’hui et était « impatient » de retrouver sa chère camarade de paillasse en biologie : miss Bella Swan ! En effet, il espérait intérieurement qu’elle aille bien et il voulait voir, si, encore une fois, il était dans l’incapacité de lire dans ses pensées. En effet, Edward avait ce don là. Il pouvait lire les pensées des gens, mais étrangement, pas celles d’Isabella. Pourquoi ? Il l’ignorait mais espérait bien le découvrir tôt ou tard.
    Arrivé en premier dans la salle de biologie, il prit sa place habituelle, restant droit et parfaitement immobile, se contentant d’attendre l’arrivée de ses « camarades » de classe. Peu de temps avant la sonnerie, le professeur de biologie arriva. Il adressa un bref regard à Edward en lui répliquant :


    « -Alors cette semaine c’est bien passé Mr.Cullen ? »

    Mr. Banner connaissait les Cullen depuis quelques années déjà ou le fait qu’Edward s’absente quelques jours ne le déconcertait pas.
    Ne prenant guère la peine de répondre ; et n’aillant d’ailleurs pas le temps, la sonnerie du lycée retentie et laissa place à un foule de lycéen rentrant dans leur classe respective.
    Edward aperçu le prénommé Mike Newton et ne pu s’empêcher de lire, ne serrai-ce qu’une seconde ses pensées…Il ne pu retenir un léger sourire lorsqu’il perçu ce que Mike pensait :


    *J’espère que Bella va s’asseoir à mes côtés…de toute façon, elle n’aura pas le choix puisque je l’appellerai avant qu’elle ne prenne place à côté de ce Edward… *

    D’ailleurs, en parlant du loup^^, Bella fit son entrée en classe. Elle se dirigea vers Edward, ignorant son regard. Ce dernier ne pu s’empêcher d’être soulagé en pronostiquant qu’elle allait plutôt bien. La scène qui suivit fut telle qu’il l’avait imaginée, mais malheureusement pour Mike, sa pensée ne dévia pas en sa faveur.
    Après l’intervention orale du professeur de biologie, Edward sortit son microscope et le posa délicatement sur la table avant de recopier finalement consciencieusement les quelques mots écrit au tableau. Une fois cela effectué, Edward posa ses eux magnifiques d’un reflet doré, sur Bella et sembla la dévisager. Son visage éblouissant était ouvert et cordial et avec un léger sourire sur ses lèvres sans défauts, néanmoins, il restait de marbre. Il murmura un petit :


    « -Bonjour »

    A l’adresse de sa voisine de table. Ses yeux prudents croisèrent le regard brun de Bella. Il attendit que le prof soit le dos tourné avant de répliquer dans un chuchotement :

    « -Je n’ai pas eu l’occasion de me présenter l’autre fois, je m’appelle Edward Cullen. Tu dois être Bella Swan. »

    Edward retrouva le silence lorsque Mr. Banner se retourna une nouvelle fois. Il posa ses yeux si étrange sur le professeur et se tenait suffisamment loin de Bella pour éviter de trop la sentir^^. Mr. Banner prit alors al parole et expliqua la leçon du jour –que Edward connaissait déjà-.

    « -Vous avez devant vous des lamelles mal rangées. Vous devez, par binôme, identifier les différentes étapes de la mitose à laquelle sont soumises les racines d’oignons et rétablir l’ordre de la division cellulaire. Allez-y »

    Edward prit le microscope, le rapprocha de Bella et tout en la regardant fixement il proposa d’une voix étrangement charmante et agréable :

    « -Les dames d’abord ? »

    {Désolé, c’est un peu long mais j’y tenais pour récapituler un peu. J’ai, jusqu’à là, suivit l’Histoire, mais si tu veux changer un peu, tu peux le faire tout de suite après ^^ Wink }

_________________

    I'm not a human.
    I'm dangerous.
    I'm a vampire.
    Are you scared ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightfascination.forumactif.com
Isabella M. Swan
l STUPID LAMB l
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 25
» Localisation : A Forks, dans ma chambre ou au lycée.
» Emploi/loisirs : Lycéenne
» Race : Humaine, pourquoi ?
Date d'inscription : 09/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Pensif
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: L'heure des explications ? | Edward   Mer 18 Fév - 21:32

    Bella essayait tant bien que mal de se concentrer sur le début du cours, mais rien à faire. La voix de M. Banner n'était pas particulièrement ennuyante mais face au voisin de paillasse de la jeune fille, il n'était pas de taille ! Tout en écoutant le ronron régulier de la voix du professeur, Bella laissa son esprit divaguer. Elle ne devait plus penser à Edward et à sa foutue famille ou elle allait en devenir folle. Après tout, ces derniers se conduisaient aussi froidement avec tout le monde, pourquoi avait-elle pensé qu'elle serait l'exception à la règle ? Au contraire, elle la confirmait et c'est ce qui était douloureux. Elle ne cherchait pas à être exceptionnelle, ni être celle qui enfreint les lois, elle voulait simplement comprendre. Mais cela semblait plutôt mal parti, vu comment Edward l'avait pris en grippe. Une fois de plus, elle ne put s'empêcher de penser qu'elle se faisait peut être des idées et se sentit idiote d'être aussi nombriliste. Lorsqu'elle était en sa présence, elle n'était plus la même, elle avait une sensation étrange, mais qui n'était pas désagréable. Lorsque M. Banner annonça le début du TP, elle frémit. Dans quelques secondes, elle allait se retrouver face à face avec Edward et elle n'aurait plus d'échappatoire. Elle ne savait pas si elle avait la force de lui adresser la parole. Elle allait rester muette jusqu'à la fin du cours et ferait le travail seule et en silence. Lui ne bougeait pas de toute façon, est-ce qu'il s'entraînait pour le record de l'immobilité ? Soupirant intérieurement de sa blague stupide, elle passa une main dans ses cheveux afin de leur redonner une forme et s'apprêtait à prendre le microscope en main, lorsqu'une voix grave et claire retentit à son oreille. Elle sursauta et tourna la tête rapidement.

    Immédiatement, elle en eut le souffle coupé. A chaque fois qu'elle posait ses yeux sur lui, elle ne pouvait s'empêcher d'être surprise par sa beauté. Ses cheveux aux reflets cuivrés et ondulés, sa peau pâle, ses traits fins et purs, ses yeux d'une magnifique couleur or (sûrement des lentilles) ; il était tout simplement parfait. A côté de lui, elle se sentait misérable, insignifiante. C'est ce qu'elle était d'ailleurs, mais face à lui, c'était encore pire. Pourtant, de ses yeux noisettes, elle soutint le regard du bel appollon, encore sous le choc qu'il se soit adressé à elle. Car c'était bien à elle qu'il parlait, enfin ! Elle avait tellemet attendu ce moment qu'elle n'y croyait pas. Elle laissa quelques secondes (ou était-ce des minutes ? Le temps était comme arrêté de toute façon !) puis s'apprêta à lui répondre, lorsqu'il ajouta à nouveau quelque chose. Un vrai moulin à parole ! Si la situation n'avait pas été aussi étrange, elle aurait ri, pour sûr.

    "D'où... d'où tu connais mon prénom ?" fut tout ce qu'elle réussit à bredouiller faiblement.

    M. Banner continuait de parler, mais Bella ne l'entendait même plus. Ce revirement de situation était si innatendu ! Il y a quelques jours à peine, il la fixait d'un air si méchant qu'elle en avait eu des frissons. Et aujourd'hui, il se présentait d'une telle courtoisie que c'en était déconcertant. Pourtant, elle n'arrivait pas à l'imaginer lunatique. Non, c'était autre chose, elle en était certaine. Quelque chose de secret, mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. En sa présence, elle était tellement subjuguée par lui qu'elle en oubliait même de respirer parfois, alors avoir des pensées cohérentes était totalement exclu.

    "Aucun problème" répondit-elle d'une voix posée, alors que son esprit était à dix mille lieux de la salle de biologie. Cette expérience, elle l'avait déjà menée dans son lycée de Phoenix et savait quoi chercher. Prenant la première lamelle, elle l'inséra sous le microscope et ajusta rapidement avec aisance l'oculaire. Un simple coup d'oeil lui suffit et elle se retourna avec assurance vers lui.

    "Prophase."

    La situation en était presque anodine. Elle travaillait avec son partenaire, sur les divisions cellulaires, qui était tout ce qu'il y avait de plus gentil avec elle. Mais Bella savait bien que quelque chose clochait. La courtoisie soudaine d'Edward n'effaçait pas ses regards de la semaine dernière, elle ne pouvait pas les oublier. Il était encore trop tôt pour lui demander pourquoi, mais si la conversation évoluait correctement, elle avait ses chances. Elle devait aussi lui demander où il avait trouvé ses lentilles dorées, ce qu'elle fit immédiatement.

    "Tu portes des lentilles, non ?"

    (Pas de problème, c'est parfait ! Pour ma part, j'ai suivi à peu près les dialogues du bouquin, en zappant quelques répliques quand même.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
» Localisation : Forks
» Emploi/loisirs : Lycéen à jamais
» Race : Vampire Végétarien
Date d'inscription : 09/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Calme
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: L'heure des explications ? | Edward   Jeu 19 Fév - 12:25

    Edward allait en effet beaucoup mieux depuis leur première rencontre. En effet, le jeune homme, du moins, humain ; regrettait un peu son comportement passé de la semaine précédente. Pour qui l’avait-elle prit ? Il était sûrement passé pour un sot, un idiot, un associable pur et simple. A ce moment précis, le « jeune » Cullen aurait voulu lire dans ses pensées pour avoir ce qu’elle pensait de lui. Mais c’était tout bonnement impossible !
    Restant toujours suffisamment éloigné de Bella, il continua à la dévisager de ses yeux ocre. Signe de bonne humeur, signe qu’il n’avait point faim.
    Quoiqu’il en soit, lorsqu’il prononça ses premières paroles, il remarqua que Bella avait l’air surprise, elle mit d’ailleurs un certain temps avant de répondre. Lorsqu’elle bredouilla quelques mots ; Edward éclata d’un rire séduisant en répondant finalement avec assurance :


    « -Oh, ce n’est un secret pour personne. Tu étais attendue comme le messie, tu sais. »

    Il lui lança un petit regard afin de voir sa réaction. Elle grimaça. Pourquoi ? il l’ignorait mais fut vite rappelé à l’ordre par al voix du professeur qui annonçait donc le cours.
    Une fois les consignes entendues par tous les élèves ; une ambiance de stress, de peur et de certitude d’échouer envahissait l’esprit de la classe entière. Edward ne pu s’empêcher d’avoir un sourire intérieur à cette pensée. Lui, il avait effectué cette expérience un nombre indéfini de fois ! Néanmoins, il ne pu s’empêcher d’être légèrement surprit quand il vit l’assurance à laquelle répondit Bella. Après avoir répondu qu’il n’y avait aucun problème, et après avoir piqué un fard, sa voisine de paillasse mena l’expérience avec aisance et rapidité. Edward en déduisit automatiquement qu’elle avait déjà réalisé pareille expérience avant son arrivée à Forks. Quoiqu’il en soit, il reprit de nouveau la parole, et tout en intervenant au moment ou Isabella allait enlever la lamelle, il répliqua :


    « -ça t’embête si je regarde ? »

    Sans même attendre la réponse de miss Swan, la main d’Edward s’empara de celle de Bella pour arrêter le geste de cette dernière. Les doigts d’Edward étaient gelés et ce dernier les enleva rapidement, tout en lâchant presque immédiatement dans un murmure à peine audible :

    « -Désolé. »

    Il ne renonça pourtant pas à se saisir du microscope. Edward mena un examen encore plus rapide que celui mené précédemment par Bella.

    « -Prophase. »

    Acquiesa Edward en inscrivant soigneusement le résultat dans la première case de l’imprimé du sujet.
    Il positionna ensuite habilement la deuxième lamelle, à laquelle il n’accorda guère plus qu’une étude superficielle.


    « -Anaphase. »

    Annonça t-il en écrivant de nouveau sur le sujet donné préalablement par Mr. Banner.
    Puis, soudain, à son plus grand étonnement, Bella brisa le silence en posant soudainement une question à laquelle ne s’attendait pas notre cher Edward. A propos de ses yeux ! La question formulée par Bella paru le désarçonner ! Il répondit alors simplement, d’une voix beaucoup moins agréable et douce qu’au début du cours :


    « -Non. »

_________________

    I'm not a human.
    I'm dangerous.
    I'm a vampire.
    Are you scared ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightfascination.forumactif.com
Isabella M. Swan
l STUPID LAMB l
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 25
» Localisation : A Forks, dans ma chambre ou au lycée.
» Emploi/loisirs : Lycéenne
» Race : Humaine, pourquoi ?
Date d'inscription : 09/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Pensif
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: L'heure des explications ? | Edward   Jeu 19 Fév - 17:40

    (Après avoir réfléchi longuement Rolling Eyes je me lance dans l'écriture de mes rp à la 1ère personne... J'espère que ça te dérange pas, mais je me sens plus à l'aise comme ça.)

    J'étais en train de discuter avec Edward Cullen. J'étais en train de discuter avec... oui, bien sûr, pas la peine de le répéter cent fois, mais je n'y croyais tellement pas que j'avais peur que ce ne soit qu'un rêve, une hallucination de ma part. Il y a quelques jours, j'avais bien vu Edward dans un de mes songes ; cela ne m'aurait donc pas étonné si j'avais été en plein sommeil. Pourtant, j'étais bien éveillée et je devais à tout prix paraître la plus normale possible, comme si cette conversation ne me surprenait pas. Je ne voulais pas que Edward comprenne que je ne pensais qu'à lui, je ne voulais pas être comme toutes ces lycéennes qui passaient leur temps à lui courir après. Je voulais simplement être différente, mais tout ce que j'arriais à faire pour le moment, c'était être ridicule. D'autant plus qu'Edward n'arrangeait rien : alors que j'avais tout juste réussi à ouvrir la bouche et marmonner quelque chose de censé, il éclata d'un rire merveilleux et cristallin, absolument envoûtant. J'avais l'impression qu'il était parfait dans tout ce qu'il faisait, ce qui était plutôt dévalorisant pour moi, qui était aussi maladroite et empotée qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il était tout le contraire de moi mais cela ne me dérangeait pas, finalement. Je ne me sentais pas misérable face à lui car aujourd'hui, il m'adressait la parole : j'étais enfin quelqu'un à ses yeux.

    "Ce n'est pas ça, m'entêtais-je bêtement. Pourquoi Bella ? Charlie... mon père, ne m'apelle pas autrement derrière mon dos ; tout le monde ici semble me connaître sous le nom d'Isabella."

    J'étais fière d'avoir réussi d'un simple coup d'oeil à trouver la solution. J'étais sûre de moi à 100% mais Edward ne l'était visiblement pas, car il s'empressa de me prendre la lamelle des mains pour vérifier ma réponse. Son attitude n'était pas vraiment diplomate mais je comprenais parfaitement qu'il veuille vérifier, j'aurais probablement fait pareil à sa place. Mais je n'eu pas le loisir de réfléchir à cela, car ses doigts venaient de m'effleurer. Le contact ne dura qu'une demi-seconde car il les retira immédiatement mais j'eu le temps de sentir sa peau glacée contre la mienne, comme s'il venait de rester des heures au congélateur. Je lui jetai un regard interrogateur mais, imperturbable, il avait déjà l'oeil collé au microscope. Zut, encore un mystère de plus que je n'arrivais pas à élucider ! Décidemment, je faisais une bien piètre enquêtrice. Il s'occupa ensuite de la seconde lamelle, et diagnostiqua une anaphase. Je le regardais toujous, m'intéressant au relief de sa peau blafarde. Elle était parfaite, comme le reste de son corps. De quoi faire des envieuses auprès de ses quinquagénaires qui passaient leur temps à traquer la moindre ride !

    "Je peux ? demandais-je d'une voix neutre.

    Je m'empressai de vérifier, mais fut bien vite déçue : il avait raison ! Parfait et infaillible. Ce garçon avait-il des points faibles ? Je n'arrivais pas à lui en trouver, c'était vraiment agaçant. Personne n'est parfait, comme dit le dicton, un être humain a forcément des défauts. Les siens devaient être sacrément bien cachés alors !

    Nous terminâmes l'exercice très rapidement, avant tout le monde évidemment. Le professeur s'avança vers notre paillasse et jeta un regard suspicieux à mon voisin. Il était persuadé que, comme à son habitude, Edward n'avait pas laissé à son partenaire le soin de regarder dans le microscope. Ce dernier le détrompa d'une voix calme et polie et je m'empressais d'affirmer en racontant que j'avais déjà étudié le sujet.

    "Eh bien, finit-il par déclarer, il n'est sans doute pas mauvais que vous deux soyez partenaires de labo."

    Dès qu'il se fut suffisament éloigné, je posais une question à Edward, concernant ses lentilles. A ma grande surprise, son ton se fit plus froid, il avait perdu sa voix enjouée et séduisante du début de la conversation. Je frémis. Je compris que j'avais mis le doigt sur quelque chose qui le mettait mal à l'aise. Un point faible ? Peut être, mais cela n'avait aucun sens ! Me maudissant intérieurement, je me dépêchais de clore le sujet.

    "Ah bon. Tes yeux sont différents, pourtant."

    Je me détournais, un peu vexée par son comportement. J'attrapais un crayon bleu et commençais à gribouiller sur ma feuille, en attendant que les autres aient terminé leur exercice. Le cours avait perdu de son intérêt, nous n'avions plus rien à faire et Edward ne me parlait plus. J'avais terriblement peur d'être revenue au point de départ, mais je n'osai pas briser le silence la première. Gênée, j'attendais la cloche en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
» Localisation : Forks
» Emploi/loisirs : Lycéen à jamais
» Race : Vampire Végétarien
Date d'inscription : 09/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Calme
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: L'heure des explications ? | Edward   Jeu 19 Fév - 18:12

    {FIN}

_________________

    I'm not a human.
    I'm dangerous.
    I'm a vampire.
    Are you scared ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightfascination.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure des explications ? | Edward   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure des explications ? | Edward
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA NUIT DE LA 25E HEURE de Edward Hogan
» Edward Hopper
» fimo - explications
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» [RESOLU] explications sigles reseaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight :: •• FORKS, THE RAINY TOWN •• :: ♦ High School :: Salles de cours-
Sauter vers: