AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un peu de calme [Rosalie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Esmée Cullen

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Calme
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Un peu de calme [Rosalie]   Mer 18 Fév - 23:15

hj: Moi et les titres c'est jamais ça.

Esmée était sortit un petite moment, faire un tour en dehors la maison, qui de toute façon pour le moment était assez vide, son mari était à l'hôpital occupé à soigné ses patientes, à exercer son métier simplement et les enfants surement à l'école, enfin non pas surement, il était là bas vu que la journée n’était pas ensoleillée et que l’habituelle grisaille qui correspondait si bien à la petite ville de Forks était bien présente. Habillée, d’une sorte de longue jupe et d’un chemiser, elle s’était amusée à courir finalement dans la foret, oh bien sur sa ne la fatiguerait pas mais au moins, elle s’occuperait. Une foule d’odeur alléchante par moment lui passait, elle continua avant de rentrée finalement las. Elle rangea vite la maison, mais ca ne prit pas bien longtemps dans sa journée grâce à leur rapidité et à la force des vampires. Ils allaient finir par avoir la maison la mieux rangée de Forks.

Donc au bout de deux bonne heure, la maison avait été repassée de fond en comble et rangée ben que tout le monde rangeait un pue et ne laissait pas tout trainer, encore heureux pour elle. Elle sourit touts seule en pensant à sa famille avant de se diriger vers le bureau de Carlisle, les enfants allaient bientôt rentrée, enfin si ils n’allaient pas faire un tour avant bien sur. Elle se permit d’y rentrée et de se diriger vers la grande bibliothèque du bureau remplie de livre quelconque. Elle regarda un long moment es titres de livres en cherchant un qui ne serait pas trop scientifique à son gout, elle partit du côté ou il y avait un peu plus des livres contemporains Avant d’en prendre un et de redescendre dans le salon. Elle s’installa dans le fauteuil repliant ses jambes sous elle, avant de commencer à lire le résumé. Esmée commença sa lecture en plein milieux du premier chapitre quand une odeur familière se fit sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie L. Hale
« Gorgeous Vampiiire »
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 18/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Lunatique
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: Un peu de calme [Rosalie]   Jeu 19 Fév - 10:20

    Sport. Quelle idée d'avoir mis un cours de sport en fin de journée. Ce n'était pas spécialement ce dont j'avais rêvé dans mon emploi du temps parfait. Emmett, lui, s'en réjouissait. Tant mieux pour lui. Je n'ai pas eu besoin d'inventer une excuse à l'enseignant pour qu'il me laisse partir. Il tenait quand même à voir Carlisle, ou Esmé prochainement, histoire de comprendre à quel point le sport n'était pas bon pour ma santé. Carlisle se ferait un plaisir de lui expliquer, de même que ma mère j'en suis certaine. Alice, dans une de ses visions avait du me voir partir, donc elle savait qu'elle rentrerai avec Jasper et Emmett ou bien avec Edward. Je suis donc partie sans remord vers la maison de la famille.

    Le lycée, j'aimais pas trop. Tous ses humains qui nous dévisageait, le cœur palpitant, le sang coulant dans leurs veines. Heureusement que nous étions tous ensemble, je ne sais pas comment je le supporterai sinon. Je me suis engagée dans le chemin qui mènerait jusqu'à notre magnifique demeure. Carlisle n'était pas rentré, comme d'habitude, et je savais qu'Esmé serait la. Elle était habituée de me voir rentrer avant les autres, surtout aujourd'hui en réalité. J'ai garé mon bébé à sa place, puis j'ai refermé la porte du garage. Je suis montée à l'étage, dans notre demeure lumineuse. En courant, donc très rapidement, je suis montée jusqu'a notre chambre, à Emmett et à moi, pour y déposer mon sac. J'ai remarqué qu'Esmée avait une fois de plus fait des merveilles en tant que fée du logis. Son odeur me guida jusqu'à elle, dans le salon, où je la trouvais en train de lire.


    « Bonjour Esmé, tu as encore accompli un miracle avec la maison! »

    Je suis restée dans l'entrée, quelques minutes, avant de venir la rejoindre sur le canapé. Même si parfois, nous restions silencieuse, j'appréciais énormément la présence de ma mère à mes côtés. Elle était d'un réconfort sans limites et j'en avais grand besoin en ce moment.


Dernière édition par Rosalie L. Hale le Lun 23 Fév - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Calme
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: Un peu de calme [Rosalie]   Ven 20 Fév - 10:27

La lecture était un de ses passes temps favoris. Il fallait bien que la vampire trouve de quoi s’occupé en attendant le retour d’un des membres de sa famille. Le plus souvent c’était d’abord ses enfants. Bien qu’elle était là seule à ne rien exercer de particulier au qui demanderait une présence régulière tout le temps, elle ne se plaignait pas de sa vie bien au contraire. Elle aimait son mari et ses enfants, et s’ennuyé lui arriverait rarement. Un bon livre faisait toujours l’affaire ou se laissez enfin allez dans ses pensées sans avoir de retenue à se sujet. Bien qu’elle allume alors la tv, ou qu’elle partait faire un tour ou acheter quelque chose pour chacun d’entre eux. Enfin elle lisait un livre tranquillement, laissant les mots et les phrases crée dans son esprit d’abord les personnages avec comment elle les imagine. Puis crée l’histoire et le déroulement au fils de sa lecture. Dès que l’odeur mais surtout le bruit d’une voiture se gara, Esmée mis un marque page pour ne pas relire inutilement et le déposa doucement sur le rebord de la table.

L’arrivant n’était autre que Rosalie très certainement, l’année passée aussi un jour elle avait sport et il lui arrivait souvent de revenir pour ne pas le faire et visiblement cette année, c’était aujourd’hui. Au moins elle avait enfin sa famille ou du moins Rose, plus tôt, un sourire naquit sur ses lèvres. Le son de sa voix lui parvient, elle tourna la tête vers sa fille un sourire accrochée aux lèvres alors qu’elle revenait vers elle.


-Bonjour Rose…Merci, mais ce n’est pas grand-chose tu sais, vous n’êtes pas tellement désordonné….

Elle s’assit à ses cotée, elle sourit de plus belle, avant d’attendre un peu et de reprendre de ce même ton de voix chaleureux et calme qu’elle donnait rien que par son apparence déjà.

- Alors comment vas-tu ? Comment c’est passé ta journée ?

Demanda t-elle, comme n’importe qui pourrait demander à son enfant. Elle aimait savoir ce qu’il faisait même si par le nombre des années pour eux ça en devenait vraiment répétitif au point s’en doute d’être assez lassant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie L. Hale
« Gorgeous Vampiiire »
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 18/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Lunatique
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: Un peu de calme [Rosalie]   Lun 23 Fév - 1:40

    Bonjour Rose…Merci, mais ce n’est pas grand-chose tu sais, vous n’êtes pas tellement désordonné…. Il était vrai que nous n'étions pas les jeunes les plus bordéliques de tout Forks. Nous aimions que tout soit à sa place généralement, même s'il nous arrivait de laisser trainer un vêtement, une batte de baseball ou un livre. Avec Esmé comme mère, on était certains qu'en rentrant le soir, tout serait à sa place. Être vampire, par exemple pour faire le ménage, était un avantage. Il fallait moins d'une journée à notre mère pour faire de cet endroit un véritable palace. On avait beau chercher, rien ne dépassait. Nous avions la maison la plus propre, la plus belle et la plus accueillante de tout le voisinage. Nombreux sont ceux qui aimerait voir l'antre des Cullen, mais pour ma part, plus ils sont loin de l'entrée de notre maison, mieux c'est. J'ai retiré mes chaussures d'un geste habile avec mes pieds, puis j'ai rapproché mes genoux près de ma poitrine. Je les ai ensuite entourés de mes bras, et j'ai posé ma tête dessus, mon regard toujours perdu sur ma mère.

    La présence d'Esmé n'avait pour moi aucun égal ailleurs dans le monde. Même avec Emmett c'était différent. Emmett arrivait à me calmer et je pouvais me confier, mais il suffisait qu'il parte pour que tout reparte en vrille. Esmé, elle pouvait rester là, sans rien dire, sans même me regarder ou me toucher, sa présence suffisait à apaiser mes pensées. Comment une femme pouvait-elle être si dénuée de méchanceté, ni simple et souriante, si chaleureuse dans notre monde de fraîcheur. J'aurai tant aimé que ma mère fut ainsi, comme Esmé. C'est sans doute ce dont j'avais manqué quand j'étais humaine. L'amour immodéré d'une mère chaleureuse. Un faible sourire éclaira mon pâle visage alors qu'elle reprenait. Alors comment vas-tu ? Comment c’est passé ta journée ? J'aurai du m'attendre à cette question, Esmé nous la posait toujours, que nous rentrions un par un ou tous ensemble. Elle pourrait nous préparer des verres de lait avec des petits gâteaux ou des cookies pour notre gouter que je suis sûre qu'elle le ferait. J'ai eu un léger soupir avant de répondre.


    « Normale. Sciences et Littérature, babillages au moment des repas, puis mathématiques. Je ne suis pas allée en sport. D'ailleurs, le prof aimerait te voir toi, ou Carlisle pour avoir une explication. Visiblement, les miennes ne suffisent plus. »

    Esmé et Carlisle pourraient me dire ce qu'ils voulaient, pour essayer de me convaincre d'y aller ou quoi que ce soit, ce serait peine perdue. Je n'aimais pas ça, et je n'en avais pas besoin. La Chasse et le Baseball étaient mes deux seules véritables activités, et cela me suffisait. Chacun d'eux devait sans doute se rendre au moins une fois par semestre au lycée pour me fournir un justificatif. Ils avaient qu'a me dispenser définitivement, Carlisle était médecin non? Visiblement, cette idée n'était pas prévue. D'ailleurs prévue ou pas, je continuais de rentrer à la maison au lieu d'aller en cours. Il fallait déjà qu'ils s'estiment heureux que j'aille dans les autres matières, car les cours, ce n'était pas pour moi, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Calme
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: Un peu de calme [Rosalie]   Lun 23 Fév - 20:26

Ma fois quand sa concernait sa famille ou leurs activités, elle ne se lassait pas de les écouter parler et répondre toujours pratiquement aux mêmes questions jusqu’au moment ou un sujet ferait glisser vers un autre et entrainerait une véritable discussion différente chaque jours. Elle ne se laissait pas non plus de leurs parlers bien que le silence en lui-même n’était point gênant et parfois agréable. Même si le calme, elle l’avait souvent pour elle tout les après midi ou souvent, mais être habituée à vivre à 7 dans une maison, ca veut dire qu’il y a toujours des bruits, des mouvements, des paroles surtout pour leurs ouïes. Alors le silence qui peut régner quand personne n’est là lui est parfois apaisant. Ca serait même peut-être comparable à un sommeille réparateur chez les humains. Il y a des moments ou elle aimerait pourvoir se rallonger dans un lit et dormir un bon, mais si c’sets pour resté les yeux fermée à écouter ce qui se passe autours pendant des heures, ca ne sert à rien et avec le temps, elle s’y était faite. Rosalie s’était installée et la regardait. Esmée lui sourit gentiment, voir tendrement, avant de se tourné un peu de manière à la regarder sans devoir garder la tête tournée, elle s'adosse alors contre le canapé en question. Attendant la réponse sans impatience.

Elle reprit la parole, d’un regard doux et intéressé, elle posa son regard vers les yeux de sa fille, l’écoutant parler sans l’interrompre. A l’entendant de la dernière partir, un nouveau sourire arriva a ses lèvres. Que dire aussi, elle voulait bien y allez mais pour lui dire quoi ? Qu’elle n’aime pas et que de toute façon elle sait tout faire bien que mieux que n’importe qu’elle élève…Il était vrai qu’Esmée en comprenait pas vraiment pourquoi elle n’aimait pas, Emmett lui ne s’en privait pas. Elle était de toute manière capable de faire n’importe qu’elle sport, bon fallait contrôler sa force ou sa vitesse, mais elle savait le faire depuis el temps maintenant. Cependant elle ne comptait pas l’engueuler du tout..


-C’est toujours la même chose malgré les années je suppose ? Ou il y a quand même un peu de nouveauté qui diversifie, question que vous ne voyez pas exactement la même chose à la virgule près chaque année ?.

Esmée se disait tout de même que ses enfants avaient énormément de courage de supportées de recommencée indéfiniment, leurs cours, elle aurait bien du mal à refaire toujours la même chose, bon au début sa irait mais par la suite, ca serait lassant de voir et revoir toujours la même chose. L’avantage c’est qu’on connaît tout par cœur et qu’ils sont donc les meilleures élèves du lycée et se batte entre eux par défis. Elle était fier d’eux et elle espérait qu’ils le savaient, surtout Rosalie vu qu’elle n’appréciait que moyennement cette idée de toujours recommencé.

-Il fallait s’en doutée, que ton prof finirait par demander une explication pour tes absences en cours de gym…Je veux bien y allez si tu veux, ca me fera une occasion de revoir comment se porte le cours enseignant maintenant. Mais que lui donnais-tu comme excuse ? Que je sache plus ou moins quoi lui dire.

Esmée sourit de très bonne humeur, le regarde pétillant toujours tournée vers la sublime jeune femme qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie L. Hale
« Gorgeous Vampiiire »
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 18/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Lunatique
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: Un peu de calme [Rosalie]   Ven 27 Fév - 16:05

    Mon regard s'est lentement dirigé sur tous les recoins de cette pièce. Je la connaissais par cœur, surtout pour l'avoir pratiquée de longues heures et ce pendant de longues années, mais je m'émerveillais toujours du talent d'Esmé en tant que décoratrice et fée du logis. La encore, j'étais ébahie, même si mon visage et le timbre de ma voix n'en montraient pas un traitre morceau. Je restais tout de même renfermée sur moi, ne disant que le minimum requis dans une conversation. Au fur et à mesure du temps, je m'étonnais encore même de la patience qu'avait Esmé vis à vis de moi. Si j'avais été l'autre personne, il y a bien longtemps que je me serai botté les fesses. C'était peut-être pour ça qu'Esmé m'inspirait tant de confiance et de sérénité au final. C’est toujours la même chose malgré les années je suppose ? Ou il y a quand même un peu de nouveauté qui diversifie, question que vous ne voyez pas exactement la même chose à la virgule près chaque année ?.
    D'un côté ma mère n'avait pas tord. On voyais toujours les mêmes choses, mais nous savions que c'était pour notre 'bien' dirons nous. Plus nous arrivions jeunes quelque part, et plus il était facile pour nous de rester longtemps. Et puis, pour revenir à Forks, j'étais prête même à refaire mes années de collège, bien que je n'en ai pas l'âge. Certains disent que leurs années lycées sont les plus belles de leur vie, pour moi, ça n'est que le quotidien. Mais j'aimais tant cette maison qu'au final, refaire éternellement la même chose n'avait pas grande importance.
    J'ai haussé les épaules en réponse à Esmé dans un premier temps. Plus je passais les matières dans ma tête et plus je me rendais compte que parfois, les phrases commençaient par la même chose et terminaient par la même. Certains cours diversifiaient un peu à chacune de nos scolarités, mais ce n'était pas grand chose. Même avec ces nouveautés, Edward, Jasper, Alice, Emmett et moi étions quand même toujours les premiers de la classe.


    « Pour la majorité oui. Mais en histoire y'a du nouveau chaque année et en Littérature, les livres changent de temps en temps. Mais même avec ça ils n'arrivent pas à nous coller. Nous sommes inscrits comme têtes de classe depuis le début. »

    Être tête de classe était pour moi une certaine fierté, même si à l'extérieur, on pouvait croire que je m'en moquais. Même avec le sport en moins, je restais la première. Pour les autres, ces humains, nous pouvions être la perfection incarnée. Nous étions tous élégants, distingués, intelligents, premiers de la classe ... j'étais certains qu'au fond, sous leurs airs d'indifférence régnait la jalousie. Personnellement, ça me faisait de belles jambes tout ça. Je n'arrivais qu'a envier leur sang et leur cœur battant. pour le reste, ces hommes gamins et ces filles glousseuses n'avaient aucun intérêt à mon égard. Ceci était doublement valable en sport. Les garçons tentaient par dessus tout d'être le meilleur, ce qui était infaisable quand Emmett, Jasper ou Edward était dans le groupe. Les filles entre deux passes de balles, fantasmaient sur les garçons dans le jeu d'à côté. Tout ceci n'était pas pour moi, c'était clair non?
    Il fallait s’en doutée, que ton prof finirait par demander une explication pour tes absences en cours de gym…Je veux bien y allez si tu veux, ça me fera une occasion de revoir comment se porte le cours enseignant maintenant. Mais que lui donnais-tu comme excuse ? Que je sache plus ou moins quoi lui dire. D'une telle douceur était Esmé. Je la remerciait déjà de se porter volontaire pour justifier mes absences. Elle si calme et si patiente, elle ne ferait qu'une bouchée de ce gras-double de prof. Une excuse, je crois qu'avec toutes ces année,s j'avais épuisé mon stock d'excuses.


    « Je ne sais pas, dis lui que c'est mauvais pour ma santé, que j'ai une malformation quelque part ... Carlisle trouvera bien quelque chose de médical comme excuse, c'est ce qui passe le mieux généralement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/02/2009

Who I am ?
Relations:
Humeur: Calme
Ma pensée du moment:

MessageSujet: Re: Un peu de calme [Rosalie]   Dim 1 Mar - 13:47

Le haussement d’épaule lui confirma dans l’idée que sa pouvait être pénible pour elle, et elle qui se faisait un rêve de devenir professeur, bon certes chez les plus petits que lycée, mais bon, elle avait aimée les quelques rares années ou elle avait pu enseigner avant que tout s’enchaine brutalement. Elle aimait bien tenter de donnée un peu des avoir à tout ces jeunes enfants qui eux préféraient s’amuser et c’était compréhensible, qui ne préféraient pas jouer quand on n’est petit que d’allez à l’école. Enfin, elle devrait dire que si elle devait reprendre maintenant, elle aurait sans doute un peu de mal à gérer tout ça, surtout que bon, la façon de voir les choses avec les années était différents bien que al matière était la même. L’anglais resterait toujours l’anglais peut importe la manière dont on le prenait. Elle avait toujours se diplôme lui permettant d’exercer mais pour le moment cette vie à s’occupée de ses enfants et de la maison lui allait très bien. Et puis fallait peut-être l’avouer qu’elle ferait meilleur décoratrice d’intérieure que d’institutrice. Enfin c’était comme ça, on faits tout des choix, quand on l’avait justement. Elle l’écoute, c’était vrai que l’histoire bien évidemment devait changer, et des nouveaux auteurs et courant, il y en avait au fur et à mesure, au moins un cours ou la fin n’est pas ennuyeuse. Baladant on regard, elle finit par le reporter vers Rosalie, toujours se magnifique sourire accrochée aux bords des lèvres avant de reprendre la parole.

-Au moins des cours qui devraient être moins lassants ou du moins la fin de l’année…Mais j’espère bien, vu le nombre de fois que vous avez du les recommencer je serais un peu déçus si vous étiez les derniers de la classe…Voit l’avantage, on peut combler au fur et a mesure les branches ou on n’était plus faible…

Il fallait bien essayer de voir les choses positive un peu partout et ce n’était pas le plus simple. Quand on n’a pas le choix, autant resté optimiste et se contenter de ce qu’on n’a. Viser trop haut ne sert à rien, la chute ne sera que plus dure. Sur le temps de sa question, Esmée porta son regard dehors au travers de la porte fenêtre..Le temps reste dans la logique des choses, bien que perdue dans un coin cette ville restait le meilleur pour eux et tout le monde en avait bien conscience. Réfléchissant plus ou moins à se qu’elle pourrait dire à son prof de gym, elle partit quelque instant dans ses pensées. Elle n’en avait aucun inquiétude déjà, il était vampire non, elle pourrait sortir un bon nombre de choses illogiques, qu’il ou elle serait capable de le croire, comme quoi tout avait des avantages. L’entendant parler, elle revient à la réalité et retourna vivement la tête vers sa fille. Elle gardait quelques tics humains comme tout le monde, mais regarder les gens quand ils parlent étaient souvent le mieux, bien que Rosalie ne s’en vexerait pas. Esmée sourit à nouveau et acquiesce.

-C’est très certainement ce qui passe le mieux, mais dans ce cas avant que j’avance l’argument, discute s’en avec Carlisle pour voir se qui serait le mieux ou voir même si il est d’accord….Ou alors on peut dire que tu es asthmatique ? Mais ca ne t’empêcherait que faire des sports de courses..Enfin je trouverais bien quelque chose, mais toi, tu lui disais quoi ? Que tu ne te sentais pas bien ? Que tu avais rendez-vous chez le dentiste ? Enfin je ne sais pas..

Elle sourit consciente que tout ce qu’elle dirait parait illogique pour eux, ma fois c’est des excuses comme les autres qu’on sert quand on ne veut pas faire un cours, et sécher toujours un cours en particulier est évidement plus remarquable.

-D’un côté je ne vois pas pourquoi il tient à ce qu’un de nous viennes…Ca fait depuis notre arrivée que tu ne fait pas ce cours et il voit bien que tu réussit parfaitement autre part, il devrait te laisser tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de calme [Rosalie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de calme [Rosalie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» glace laterale rosalie 8 A NH
» Rosalie Blum de Camille Jourdy
» Baîonnette "Rosalie"
» L'homme est endormi (le calme est revenu)
» Rosalie I des records

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight :: •• FORKS, THE RAINY TOWN •• :: ♦ La forêt :: Demeure de la famille Cullen-
Sauter vers: